The Magnetic North @ le 106

David TConcert à RouenLaisser un commentaire

The Magnetic North au 106

The Magnetic North assuraient la première partie de Other Lives le 22 mars dernier au 106 de Rouen.

Je dois bien avouer que je ne connaissais que très mal The Magnetic North. Je crois même n’en avoir entendu parler que la veille du concert, totalement par hasard sur Twitter, et je m’étais dit : « tiens, c’est le groupe qui assure la 1ère partie de Other Lives demain à Rouen ».

Au sein de The Magnetic North, on retrouve Gawain Erland Cooper et Simon Tong, membres du très bon groupe Erland and The Carnival. Simon Tong est aussi, excusez du peu, un des membres fondateurs de The Verve, le remplaçant de Graham Coxon au sein du groupe Blur à l’époque où ce dernier avait claqué la porte du groupe, un membre de Gorillaz, et il a aussi participé à l’aventure de The Good, the Bad & thé Queen avec Damon Albarn. Autant dire que c’est un grand guitariste qui se présentait sur la scène du club du 106 ce soir-là à Rouen.

Avec eux, Hannah Peel, que je connais moins, mais que Cooper voulait absolument faire travailler avec Tong. Leur premier album s’appelle « Orkney: symphony of the magnetic north » et tire son nom d’un livre de John Charles Gunn. Orkney, c’est un archipel au large de l’Ecosse (les Orcades en français) d’où est originaire Erland Cooper. Le disque se veut donc aussi un hommage à cette région, avec des titres de chansons qui font référence aux lieux et légendes locales (c’est le fantôme d’une certaine Betty Corrigal qui serait apparu à Cooper pour lui inspirer l’album).

Pas mal de soucis techniques sur scène pour, mais c’était apparemment la 1ère date de la tournée de The Magnetic North. On ne leur en voudra donc pas trop, d’autant que ces problèmes n’auront pas empêché une vraie poésie un peu magique de s’installer pendant le concert de The Magnetic North.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *