Photos de concert : ne photographier que les groupes et artistes qu’on aime ?

David THow to?3 commentaires

Breton

Suite de ma série de billets de conseils et astuces pour faire de bonnes photos de concert, ou en tout cas un bon photographe de concerts.

Si vous cherchez d’autres conseils que les miens pour faire des photos de concert, vous trouverez régulièrement des photographes qui conseillent de ne photographier que les groupes que l’on aime. Les même photographes vous conseilleront assez souvent aussi, parfois dans le même article, de commencer par photographier des petits groupes locaux pour vous faire un book. J’ai toujours trouvé ces deux conseils assez surprenants. En effet, sans aller jusqu’à imaginer que vos groupes préférés soient U2 ou Coldplay, photographier les artistes qu’on aime n’est pas donné à tout le monde, et cela peut être plus facile à dire qu’à faire. Par ailleurs, conseiller de photographier les concerts des « petits » groupes locaux pour débuter est un peu méprisant pour ces groupes, dans le sens où on imagine bien que cela sous-entend qu’on lâche les groupes du coin dès qu’on a l’occasion. Et si on n’aime pas les groupes programmés en local, on fait quoi alors ?

Voici mon point de vue.

Photos de concert : photographiez TOUS les artistes !

Prétendre qu’un photographe de concert ne fait de bonnes photos de concert que lorsqu’il shoote des artistes qu’il aime bien, c’est un peu faire insulte au(x) talent(s) du photographe. Au nom de quoi ne serait-il pas capable de saisir et capturer l’intensité, l’émotion, l’ambiance de n’importe quel concert ? C’est justement le propre d’un bon photographe de savoir s’adapter à toutes les situations. Certes, être fan de l’artiste ou du groupe que l’on va voir donne un petit avantage : on connaît plus de choses sur le ou les musiciens, on les a peut-être déjà vus sur scène et donc on sait comment ils sont. Mais bon, si vous avez un peu préparé votre shooting avant d’aller faire vos photos de concert, ça ne changera pas grand chose non plus.

Et puis si je prends mon propre cas, il m’est souvent arrivé de mieux réussir mes photos des premières parties que des artistes principaux, alors que je ne connaissais rien d’eux. Ces mêmes artistes vus en 1ère partie, il y en a un bon paquet dont je suis devenu admiratif et que j’écoute ou suis volontiers à présent. Ces découvertes, elles marchent aussi pour des concerts qu’on irait shooter juste par opportunité.

Donc, en ce qui me concerne, quand j’ai un peu de temps ou que mon boîtier me démange, je demande des accréditations pour faire des photos de concerts au hasard, plus volontiers près de chez moi.

Photos de concert : privilégiez (un peu) les artistes que vous aimez !

Il n’y a qu’une bonne raison de photographier principalement des groupes et artistes que l’on aime : on ne va pas se voiler la face, si on s’est mis à faire des photos de concert, c’est toujours, au moins un peu, pour rentrer aux concerts de ses artistes favoris et avoir la chance de les approcher au plus près, et immortaliser de grands moments live. Quand j’ai commencé à faire de la photo de concert, je rêvais secrètement un jour de photographier un de mes groupes favoris, Kent. C’est aujourd’hui chose faite et cela a été un moment extraordinaire. Mon prochain objectif : réussir à shooter Depeche Mode.

Ceci étant dit, ne vous focalisez pas sur ces groupes que vous adorez. L’idée n’est pas de demander des accréditations pour Frank Michael ou Mireille Mathieu, mais au moins de vous intéresser à des genres musicaux au sens large, et pourquoi pas de les transgresser parfois (j’adorerais shooter un concert de métal). N’oubliez pas que le petit groupe que vous shooterez demain dans une petite salle sera peut-être un grand groupe demain, et que vous aurez peut-être l’occasion de les suivre, voire d’être leur photographe attitré.

3 commentaires sur “Photos de concert : ne photographier que les groupes et artistes qu’on aime ?”

  1. Ah excellent article sur une reflexion que je me suis souvent faite.. Ne devrais-je pas me cantonner aux artistes que j’aime et dont je connais bien les attitudes, gimmick, etc.. Je suis partagé sur la question et à vrai dire je n’ai pas encore réussi à trancher.

    Je te rejoins complètement sur les premières parties.. On y fait de très belles découvertes et souvent il m’est arrivé de préférer les photos des premières parties que des groupes principaux.. Met-on la barre trop haute pour les Têtes d’affiches???

  2. le risque aussi de shooter des groupes qu’on aime/adore c’est de se mettre une pression un peu trop grande en se disant « c’est le shoot de ma vie ». Au moins, looper les photos de Mireille, bon, ça n’engage finalement pas trop le photographe 😉 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.