Otzeki dynamite l’ouverture du 13ème Tour de Chauffe !

David Tconcerts, festivalLaisser un commentaire

Otzeki

J’avais découvert Otzeki lors de l’édition 2018 des Nuits Secrètes et j’avais parlé du duo en ces termes dans mon live report sur indiemusic.fr

On pense aux Anglais de Otzeki dont la prestation nous aura retourné les neurones, soit à peu près ce que semblait vivre Mike Sharp (le chanteur et guitariste de ce duo électro pop) sur scène. On aura rarement vu quelqu’un habité à ce point par sa musique. L’homme avait l’air tout à la fois présent et ailleurs, ce qui avait quelque chose de fascinant, tout comme la musique d’Otzeki. Dans la moiteur de la nuit la plus chaude du festival, on aura parfois songé à The XX (« True Love », « Foreign Love ») ou encore à des ambiances de The Notwist qu’on aurait teintées de The Cure, rien que ça.

Mon impression se confirme-t-elle après le passage d’Otzeki en ouverture du 13ème festival Tour de Chauffe au Nautilys de Comines ? Clairement, Mike Sharp est complètement possédé. Alors que le groupe entre en scène sur « Pay The Tax », il ne lui faut pas 30 secondes pour écarter son pied de micro et se mettre à arpenter la scène de gauche à droite, d’avant en arrière, tant et si bien qu’on finit par se demander s’il ne joue pas avec les photographes pour les rendre fous.

Mais le point d’orgue, c’est lorsque Sharp enlève son T-shirt, descend dans le public, attrape un rouleau de gaffer et commence à s’entourer d’adhésif, jusqu’à se faire un collier avec le reste du rouleau ? Pourquoi ? WTF ? Pas sûr qu’il l’ait vraiment su lui-même tant il semblait parti dans un délire spontané. Pas avare en plaisanteries, il demandera à baisser les lumières blanches car il est un vampire, ou se mettra à murmurer des choses incompréhensibles en direction d’un public conquis.

Musicalement, Otzeki c’est quand même du très solide, avec un Joel Roberts en chef « d’orchestre » derrière ses claviers, qui se déhanche comme un beau diable pour essayer de détourner nos yeux de son hypnotique et dérangé cousin. De son côté, Sharp tire à peu près ce qu’il veut de sa guitare, et avec une facilité déconcertante. Les deux partageront quelques jolis moments de complicité et des sourires, même s’il faut avouer que chacun est très occupé par ses propres délires.

En tout cas, s’il faisait très froid à l’extérieur du Nautilys ce soir-là (2°C après le concert), la même moiteur entêtante qu’aux Nuits Secrètes (où il faisait plutôt 30°C à minuit) aura envahi l’intérieur de la salle. Et Otzeki n’y était sans doute pas pour rien. Quoi de mieux finalement qu’un coup de chaud pour un Tour de Chauffe ?

Tour de Chauffe #13

Cette année, Tour de Chauffe c’est 11 soirées de concerts qui se déroulent du 2 novembre au 8 décembre dans toute la métropole lilloise et en Belgique.

N’oublions pas que Tour de Chauffe, c’est avant tout un dispositif d’accompagnement de groupes de la région, dont le festival n’ait que le point d’orgue d’une année faite de formations, de résidences, de passages en studio etc. En gros, après une dure année de labeur, la récompense des groupes est de partager la scène avec des groupes plus confirmés.

Les 11 lauréats Tour de Chauffe 2018 sont :
Silent Elephant, Scratchattic, Jonezy, Bagdad Bahn, YN, Lorem Ipsum, Motion Concrete, Audioriders, Solomon Pico, Clémentine & Alice, The Breakfast Club.

Le 2 novembre, c’est Motion Concrete qui ouvrait pour Otzeki. Et le moins qu’on puisse dire est qu’ils ont assuré !

Alors que le festival bat actuellement son plein, il n’est pas trop tard pour aller applaudir le 9 novembre Bison Bisou, le coup de coeur du dernier festival Crossroads à Roubaix, accompagnés d’Audioriders. On ira aussi voir les explosifs Jim Jones & The Righteous Mind à la Ferme d’en Haut, Crows et Bagdad Bahn (autre belle découverte des Nuits Secrètes) à la Maison Folie Hospice d’Havré à Tourcoing, la sensation Tamino (toujours une découverte des Nuits Secrètes) et The Breakfast Club, avant de conclure le festival avec Piers Faccini et YN aux Arcades de Faches-Thumesnil le 8 décembre !

Programme complet du festival : tourdechauffe.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.