Les Paradis Artificiels 2019

Les Paradis Artificiels 2019 : toujours plus hauts !

Comme l’an dernier, je m’apprête à enchaîner 6 soirées de suite au festival Les Paradis Artificiels 2019.

Petite nouveauté cette fois : je me suis associé avec les copains de la Vague Parallèle, partenaires du festival cette année, chez qui tu pourras donc retrouver mes photos au jour le jour, même si je n’exclus pas de faire un petit live report orienté sur mes découvertes et sensations pendant ce festival.

Côté programmation, on avait eu l’impression que l’année 2018 avait atteint un pic indépassable en termes de qualité et de diversité de soirées proposées. Et pourtant, j’ai bien l’impression que l’année 2019 va encore un peu plus loin, du moins elle n’a rien à envier à l’édition précédente. Il y a ainsi encore une fois toute une série de soirées crève coeur où on aurait vraiment aimé avoir le don d’ubiquité.

The Limiñanas

The Limiñanas, l’Aéronef, Lille, 10 mars 2018

Du coup j’ai dû sacrifier l’opportunité de découvrir Cléa Vincent car je me sentais incapable de louper un nouveau passage de The Limiñanas à Lille tout comme la tournée des 20 ans de The Ideal crash de dEUS, album majeur dans la construction de ma culture musicale, me semblait incontournable du haut (ou du bas c’est selon) de mes 40 ans. Je serais bien aussi allé par curiosité découvrir la désormais traditionnelle journée/soirée rap qui clôture le festival au Zénith, mais comment louper la sensation Canine au Splendid ?

A côté de ça, je retrouverai avec plaisir des groupes régionaux, déjà croisés de nombreuses fois, notamment au Crossroads Festival de Roubaix, comme Weekend Affair, Cayman Kings ou les Amiénois de Structures qui cartonnent en ce moment.

Au final, j’ai donc arrêté plus ou moins à contrecoeur cette liste de concerts à couvrir :

  • mardi 26 mars : le Splendid / Claire Laffut – Corine – Vendredi sur Mer
  • mercredi 27 mars : le Splendid / Structures – As It Is – Enter Shikari
  • jeudi 28 mars : L’Idéal by le Grand Mix / Cayman Kings – The Psychotic Monks – The Sore Losers
  • vendredi 29 mars : le Zénith / Baasta! – The Limiñanas – Triggerfinger – dEUS
  • samedi 30 mars : le Zénith / Weekend Affair – Clara Luciani – Kiddy Smile – Bagarre – Jeanne Added – The Blaze
  • dimanche 31 mars : le Splendid /Motion Concrete – Arthur Ely – Canine – Lou Doillon

Si tu es là aussi, viens dire bonjour, on devrait passer de bonnes soirées ensemble 😉

Et en attendant, n’oublie pas de te préparer avec la playlist du festival !

programmation - les paradis artificiels 2019

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

+ de concerts
dans ta boîte mail !

Abonne-toi à notre liste pour plus d infos, des jeux-concours et des photos à gagner !

Merci pour ton abonnement.

Quelque chose s’est mal passé.

Send this to a friend