Christine and the Queens @ la Lune des Pirates

David TLaisser un commentaire

Christine and The Queens

La première fois que j’ai entendu parler de Christine and the Queens, c’était en lisant un article sur The Name. Dès le lendemain, j’entendais une chronique radio sur Christine and the Queens, à l’occasion de son passage au Printemps de Bourges. Et dès la première seconde, j’avais une impression plus que positive sur ce que j’entendais.

C’était donc avec un plaisir non dissimulé que je me rendais à la Lune des Pirates d’Amiens ce mercredi 16 mai pour voir Christine and the Queens assurer la première partie de ses copains de The Name. Et j’avais bien raison d’être enthousiaste d’avance. Car sur scène, l’impression sur Christine se confirme. Musicalement elle assure. Et puis c’est un vrai personnage.

Je croyais bêtement que Christine and the Queens était un groupe. En fait, Christine est seule en scène avec son micro et son MacBook. Enfin… Seule en scène c’est vite dit, car comme Christine le dit elle-même, elles sont plusieurs dans sa tête (ce sont ces autres, les Queens), et puis il y a son boyfriend : une paire de ciseaux.

C’est dans cet état d’esprit que Christine and the Queens nous invitera à être plus « freaky » sur Be Freaky (soyez bizarres) et nous chantera des paroles comme « j’sens pas bon, oui, mais j’suis belle » (l’excellent Kiss My Crass).

S’il fallait trouver un bémol à la performance de Christine, c’est l’absence d’instruments et de musiciens pour l’accompagner. C’est peut-être mon côté old school, et donc pas assez freaky, mais il suffit de voir la puissance du morceau des The Name auquel Christine prête sa voix pour bien se rendre compte que ce son totalement live lui manque un peu. On espère que ça vienne peut-être avec son deuxième album, car nul doute que le premier, à paraître bientôt on espère, sera un véritable succès. En tout cas je me précipiterai l’acheter le jour de sa sortie.

Voir les photos de Christine and the Queens

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.