Brigitte

Brigitte

Les Brigitte étaient de passage à l’Aéronef de Lille le 21 avril 2015 pour un concert complet dans la tournée promo de leur album A Bouche Que Veux-Tu.

Et c’était toujours un vrai plaisir que de retrouver les deux Brigitte, Aurélie Saada et Sylvie Hoarau, après les avoir suivies à plusieurs reprises sur leur première tournée, notamment pour leurs concerts à Rouen et Amiens.

Brigitte 1

Brigitte 2

Brigitte 3

Brigitte 4

Brigitte 5

Brigitte 6

Brigitte 7

Brigitte 8

Brigitte

Brigitte, l’Aéronef, Lille, 21 avril 2015

Brigitte 9

Brigitte 10

Brigitte 11

Brigitte 12

Brigitte 13

Brigitte 14

Brigitte 15

Brigitte 16

Brigitte 17

Brigitte 18

Brigitte 19

Brigitte 20

Brigitte 21

Brigitte 22

Brigitte

Brigitte 23

Brigitte 24

Extrait de mon live report de Brigitte à l’Aéronef

Vers 20h30, les lumières s’éteignent et les Brigitte entrent en scène dans la pénombre. Deux projecteurs s’allument et laissent découvrir Aurélie Saada et Sylvie Hoarau dans leurs désormais traditionnelles robes à paillettes noires, mais avec de nouvelles perruques blondes. Le concert débute sur « L’Échappée Belle », morceau qui ouvre aussi le deuxième album. Puis viennent « Oh Charlie Chéri » et « Le Cœur de Chewing Gum ». L’impression initiale se confirme : les morceaux du deuxième disque se mélangent parfaitement à celles du premier et fonctionnent vraiment comme un prolongement, permettant à la fois de compléter et diversifier un show bien rodé, très proche de celui de la première tournée, que l’on retrouve avec plaisir.

Tandis que l’interprétation live des Brigitte de « J’Veux Un Enfant » prend toujours aux tripes (c’est le cas de le dire), l’émotion laisse place immédiatement au très dansant « À Bouche Que Veux-Tu » dont le « Palalalala pa pa palalala » qui sert de refrain est une parfaite excuse pour faire chanter et danser l’ensemble du public.

La grosse surprise du concert, c’est peut-être la réorchestration proposée par les Brigitte sur leur reprise de « Ma Benz » de NTM. La version livrée ici est beaucoup plus sombre et laisse se mêler des claviers très présents à des percussions appuyées sur un rythme ralenti, le tout donnant à voir une autre facette des chanteuses qu’on aimerait volontiers voir plus souvent à l’avenir. C’est aussi l’occasion de remarquer qu’une des grandes forces des Brigitte, c’est d’avoir su s’entourer d’un excellent groupe de musiciens sans qui le spectacle aurait moins de saveur.

 

A lire en intégralité sur indiemusic.fr

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend